"Selon le cabinet d’études britannique Mintel, les ventes d’articles de prêt-à-porter éthique auraient plus que quadruplé au Royaume–Uni au cours des cinq dernières années pour atteindre un volume de 192 millions d’euros. Cela dit, bien que prometteur, le marché britannique reste à conquérir. 35 % des sujets de sa Majesté restent indifférents aux vêtements éthiques et 11 % d’entre eux doutent du sérieux des labels équitables."

> Source: Fashion Daily News