Selon l'organisme de promotion du coton bio, Organic Exchange, les ventes de vêtements et produits textiles en coton bio se sont élevées à 3,2 milliards de dollars -2,4 milliards d'euros- en 2008, soit une hausse de 63% par rapport à 2007!

Wal-Mart, C&A, Nike, H&M, Zara mais aussi les enseignes américaines Anvil, Coop Switzerland, Pottery Barn, GreenSource et l'Allemand Hess Natur sont les principaux acheteurs de coton bio. Selon LaRhea Pepper, directeur d'Organic Exchange, "c'est un bon signe car malgré les prévisions financières, les marques et les détaillants appliquent rapidement leur engagement afin de rendre leurs gammes de produits plus durables par l'utilisation toujours croissante du coton biologique, ainsi que d'autres fibres organiques telles que la laine, le lin et la soie". Ils prévoient d'étendre leurs gammes de produits textiles organiques de 24 à 33% en 2009 et 2010. Selon l'étude, le marché est estimé à 3 milliards d’euros en 2009 et à 4 milliards d’euros en 2010.

L'Organic Exchange prend cependant les devants quant à l’évolution de la production qui pourrait, par son attractivité croissante, dépasser de loin la demande réelle. « Les agriculteurs qui ont planté par spéculation ou qui se sont élargis sans partenaires ont sans doute transformé le marché en une situation d'offre excédentaire en 2009 », explique Pepper. L’an passé, le nombre de plantation de coton organique a augmenté de 152 %, tandis que la production s’est, pour sa part, élevée de 95 %, contre seulement 53 % en 2007 et 45 % en 2006.

> Sources: fashionmag et fashion daily news
> Visiter le site d'Organic Exchange